Le marché de la LOA et de la LLD

Plus de 3 particuliers sur 4 choisissent aujourd'hui la LOA

Ils n'étaient qu'1 sur 3 il y a 9 ans...

A la fin des années 2000, 1/3 des acheteurs français de véhicules neufs choisissaient la LOA pour financer leur acquisition. Ils étaient 2/3 à opter pour cette formule locative en 2016 et même 3/4 à la fin de l'année 2018. C'est donc une tendance forte et durable : la LOA tire désormais à elle seule les immatriculations et l’ensemble du marché automobile aux particuliers, au détriment du crédit classique. Au 31 décembre dernier, les financements de véhicules neufs aux particuliers représentaient un volume de production supérieur à 9 Md€, dont plus de 7,1 Md€ pour la location avec option d’achat (+ 13,5% en un an) et 2,3 Md€ pour le crédit classique (- 1,2%). Ce nouveau record, qui succède à plusieurs années de hausse, fait de la LOA « le » mode de financement incontournable des ménages.


(sources : ASF - Association française des sociétés financières)

La LLD s'envole en 2019

Un parc en croissance de 6% par rapport à 2018

Le marché des véhicules en LLD ne cesse de croître depuis plusieurs années à tel point qu'il représente près de 25% des ventes automobiles en France. Au global, 1 455 195 véhicules étaient gérés en LLD en France à fin 2019, soit une augmentation de 6%. Du côté des flottes, les loueurs en longue durée sont toujours très bien représentés. Ainsi, près de 6 véhicules neufs sur 10 vendus aux professionnels et aux entreprises ont fait l’objet d’un financement en LLD. Déjà fortement plébiscitée par les grandes entreprises, la LLD a encore de beaux jours devant elle et continuera de gagner du terrain à travers les TPE-PME.


(sources : SESAM LLD - Syndicat des Entreprises des Services Automobiles en LLD et des Mobilités)